L’écran géant

  Les couleurs s’arrêtèrent au cours d’un film, à l’écard des sièges légals. Un oeil méchant d’un gosse, avait son escale sur le dos du palais. Comme un seigneur, « feu! : commanda-t-il, l’acteur est productif, mais l’opération est rapide devant la demande invincible de la fin médiocre » Il rêvait…

  Il changeait, souvent, de place et d’oeil pour être un gentil délégué. Il jouait tous les rôles ou persque. Certes il n’avait un seul tête et qu’un seul trou. Il accrochait le vif plaisir dans chaque action dans les vies riches sur la surface lumineuse…

  Désormais, il était seul. Il se saisit pour s’abstenir l’idée d’être un simple spectateur. « Un simple, mais pas :rit-il, je n’ai pas de quoi me payer une entrée légale, mais je continuerai à veiller sur le palais et ses acteurs: suggéra-t-il »

Y.C

Publié dans : Proses | le 26 décembre, 2006 |Pas de Commentaires »

Une satire d’aujourd’hui (Ô les femmes)

Au seuil de ta bouche
Le jour de la dote
La femme qui accouche
La femme qui couche
La femme la plus sotte

Tu t’offres un enfant
Tu t’offres à un homme
Le droit étouffant
Le geste du bouffant
Faire un simple somme

« J’avais le corps d’un
Soudard fada: dit-elle
Et le long des jardins
Je voyageais mais soudain
Le casque tomba comme une aile »

Il a pris son vin gai
Et tu as pris ton «môme»
Ton lait nettoie ton délégué
Et son lait, l’eau pour voguer
Prends garde ton «môme» est un autre homme !!

Y.C

Publié dans : Poèmes | le 26 décembre, 2006 |Pas de Commentaires »

La dose aquatique

Sur mon assiette, j’ai vu passer, une étoile de mer. Elle gardait à chaque brache un secret de moi et de mon séjour à la mer. Elle a pris toute mon alimentation et elle m’a réservé quelques mots aquatiques…

Le maître d’hôtel m’a rappelé avec aigreur, tout en souriant, de payer ma notre avant de partir, et il s’est courbé pour ramasser les pièces rompues de l’assiette….

Y.C

Publié dans : Proses | le 26 décembre, 2006 |Pas de Commentaires »
1...45678

Histoire et fiction amusant... |
Critica |
Dolunay |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les terres arides de l'isol...
| L'anatra littéraire
| Les amis d'Athéna